Peuple et Culture Corrèze - avant-première le 9 juin 2014

"Le silence et la douleur", un film de Partick Séraudie

, par Peuple et Culture

Le mois de juin 2014 sera marqué par le soixante dixième anniversaire du 9 juin 1944 à Tulle. Peuple et Culture Corrèze qui depuis plus de vingt ans a rassemblé un grand nombre de témoignages et documents, a prêté son concours au cinéaste et producteur Patrick Séraudie pour son film "Le silence et la douleur" .

Invitation à l’avant-première

Les faits

Les 7 et 8 juin 1944, les maquis FTP lancent une offensive contre les troupes allemandes qui occupent Tulle. Le 8 vers 17h, ils reprennent en partie la ville. En fin de journée, les premiers chars de la 2ème division blindée SS Das Reich pénètrent dans Tulle, prenant les maquis par surprise, les obligeant à quitter précipitamment la ville.

Le 9, à 6h du matin, les hommes sont raflés sous prétexte d’une vérification d’identité. Conduits dans le quartier de Souilhac, au sud de la ville, plus de trois mille peronnes vont s’entasser sur la place de Soulhac (aujourd’hui place Albert Faucher), sous le contrôle d’un important contingent de SS fortement armés. Dans le le courant de la matinée, ils seront conduits dans l’enceinte de la manufacture d’armes toute proche. Triés, les deux tiers seront libérés. 99 otages seront pendus dans l’après-midi aux balcons et lampadaires du quartier. 149 seront déportés dont seulement 48 reviendront des camps.
Le lendemain, des bataillons de cette même division détruisent le village d’Oradour-Sur-Glane et déciment sa population, faisant 642 victimes.

Le film - Le silence et la douleur

Si Oradour est ancré dans la mémoire collective, la situation est toute autre à Tulle.

Pour tenter d’en comprendre les raisons, il faut aujourd’hui revenir sur le déroulement des exactions en convoquant les témoins, en recherchant les traces et en décryptant les lieux du drame. A Tulle, une « chape de plomb » s’est abattue. Elle était au cœur même des évènements, fruit de la volonté des SS et n’a cessé de se développer.

Le silence et la douleur comme un poison inoculé, un effet durable par-delà les blessures.

PDF - 146.2 ko
"Le silence et la douleur", un film de Partick Séraudie

Peuple et culture et le 9 juin 1944…
Au moment où vient de se terminer le tournage du film Le silence et la douleur et où un appel est lancé au mécénat populaire pour le soutenir, il nous parait utile de rappeler les principaux travaux et initiatives conduits par Peuple et Culture et leurs différentes formes pour une mémoire vivante...

PDF - 734.1 ko

Thématiques

Mots clés