RAP

Rap, expression des lascars - Significations et enjeux du Rap dans la société française

, par Peuple et Culture

Manuel Boucher, L’Harmattan, 1999

Le rap, ou baratin selon la traduction française, est d’abord un genre musical associé à un ensemble d’expressions artistiques et culturelles qui se retrouvent dans la culture hip-hop, représentée par le Deejaying, le Human beat-box, les danses urbaines (break, smurf, double dutch…), une mode vestimentaire, des expressions graphiques (tag et graffiti),u n langage, ainsi que des attitudes et des valeurs.

En France, ce phénomène prend de l’importance, à partir des années 80, par l’intermédiaire de la danse. A la fin des années 80, de nombreux groupes de rap se créent, des jeunes revendiquent la spécificité de leurs difficultés, leurs espoirs et leurs révoltes. Depuis, le hip-hop français, étudié ici à partir de l’expression rap, n’a cessé de prendre de l’ampleur. Le rap est l’enjeu d’objets multiples, comme l’attestent la médiatisation de certains rappeurs (NTM, IAM, MC Solaar, le Secteur Ä…), sa prise en compte par des structures commerciales et les nombreux stickers (autocollants) rapologiques recouvrant le mobilier urbain des grandes villes.

En analysant une période explosive et fondatrice du rap français, l’objet de cet ouvrage est centré sur la signification de ce mode d’expression dans toutes ses dimensions (politiques, sociales, culturelles, commerciales, artistiques…). Il s’agit de se questionner sur cette expression culturelle : le rap est-il un mouvement social, contribue-t-il à la génèse d’un certain mouvement social, ou bien a-t-il les capacités à le devenir ?

Thématiques

Mots clés