Université d’été 2012 - 50ème université d’été de Peuple et Culture

"A la recherche de l’intérêt général - l’éducation populaire pour la reconquête des biens communs"

, par Peuple et Culture

La 50eme université d’été du mouvement Peuple et Culture s’est déroulée du 30 aout au 2 septembre 2012, à Sète. Une occasion de revenir sur le projet politique de l’éducation populaire, de replacer l’intérêt général au cœur de la société pour mieux agir et nous transformer pour la transformer.

Téléchargez ou feuilletez en ligne les actes de ces rencontres

PDF - 6.2 Mo

La notion d’intérêt général est invoquée aussi bien au niveau des institutions publiques qu’au sein des entreprises privées, tant pour justifier l’action des associations que celle des pouvoirs publics, la privatisation d’un service ou encore la libre concurrence des marchés. Parmi ces propos contradictoires, on ne sait plus vraiment de quoi il s’agit réellement : que signifient ces brouillages ? A quoi renvoie l’intérêt général ? Qui le produit ? Qui l’impose ? Qui le garantit ? A quelle(s) échelle(s) de territoire doit-on le considérer ?

On assiste incrédules à une privatisation du vivant et du public, à la progressive mise en concurrence de tous contre tous. Les biens communs que sont l’énergie, l’eau, les ressources agricoles, mais aussi les services et droits fondamentaux comme l’éducation, la culture ou la santé sont mis sous la coupe d’intérêts particuliers. Le modèle actuel rend possible l’enrichissement de quelques-uns au prix d’un accroissement des inégalités, de l’épuisement des ressources naturelles, d’une pollution irréversible de notre planète...

Quelles résistances pour faire face à cette dynamique barbare ? Quelles alternatives pour fonder une réelle dynamique de préservation, de partage, de construction, de développement des biens communs ?

Ces questions concernent chacun d’entre nous et représentent par conséquent un thème de travail et d’intervention pour l’éducation populaire. Il nous semble urgent de prendre le temps d’interroger les conditions dans lesquelles l’intérêt général est défini, de mettre en lumière les mutations et attaques auxquelles il est soumis, et de réaffirmer certains principes fondamentaux susceptibles de fonder durablement une société plus juste.

Permette au plus grand nombre de s’approprier cette notion et d’en saisir les enjeux, dans un contexte marqué par la multiplicité des identités et la pluralité des intérêts aux dépens du primat de valeurs et idéaux communs, constitue une priorité. Questionner notre manière de contribuer, défendre le(s) bien(s) commun(s) et reconstruire l’intérêt général républicain, c’est revenir sur le projet politique de l’éducation populaire, c’est replacer l’intérêt général au cœur de la société pour mieux agir et nous transformer pour la transformer.

Agir pour que Liberté, Égalité, Fraternité ne soient pas de vains mots.

JPEG - 46.4 ko
UE 2012

Thématiques

Mots clés